CleanAIR Ultimate GX, naissance d’une nouvelle famille d’EPI

septembre 17 15:54 2018

En matière de protection respiratoire, la filière n’avait guère l’embarras du choix jusqu’à présent. D’un côté la ventilation assistée, certes pratique et facile à mettre en œuvre, mais proscrite aux chantiers à fort empoussièrement. De l’autre coté, l’adduction d’air, bien moins pratique, mais autorisée du moins jusque les empoussièrements de 10 000 fibres. Et pour les chantiers de niveau 3 au-delà de 10 000 fibres, pas d’autre solution que la tenue étanche ventilée, autre variation de l’adduction d’air.  Souci, ces TEV se révèlent à la fois très coûteuses et non adaptées aux chantiers amiante. Avec son CleanAIR Ultimate GX, dévoilé en grande pompe lors du dernier Salon des professionnels de l’amiante, Lapro entend bien révolutionner le marché en combinant les avantages de la ventilation assistée et des tenues étanches ventilées, tout en abaissant singulièrement les coûts des EPI.

Quatre ans de travail et plusieurs brevets ont été nécessaires à Lapro Environnement et son partenaire le fabricant tchèque Malina Safety pour développer cet Ultimate GX. On parle ici de « tenue étanche ventilée autonome » ou de « tenue étanche ventilée à ventilation assistée ». Côté technique, le CleanAIR Ultimate GX se définit comme un appareil de protection à ventilation assistée à double surpression. Cette double surpression par rapport à l’air ambiant crée ainsi un niveau de protection identique aux meilleures tenues étanches ventilées utilisées dans le nucléaire, selon Lapro. L’équipement est certifié selon la norme EN 1073-1 des tenues ventilées et dans la classe 5 lui offrant le plus haut facteur de protection assisté de 50 000, soit  « 200 fois supérieur à celui d’un appareil à adduction d’air et 830 fois supérieur à celui d’un appareil à ventilation assistée conventionnel ».

Dans le détail, l’Ultimate GX se décompose d’un moteur filtrant à ventilation assistée, d’un masque panoramique avec un cadre spécifique et une colerette pour assurer l’étanchéité avec la combinaison (autre nouveauté, plus besoin d’adhésif !), de deux filtres poussières très haute efficacité P3 et d’une tenue CleanAir Ultimate 2500 maintenue en surpression par le moteur. Une partie réutilisable donc, et une partie jetable.

Lors du salon de l’amiante, Patrick Lambreghts, le PDG de Lapro Environnement, évoquait un équipement « vraiment pensé pour le désamiantage », adapté aux douches, avec un habillage et déshabillage « plus facile », plus autonome et offrant un confort à l’opérateur grâce à la bulle d’air dont il est entouré. Si l’Ultimate GX a d’abord été pensé pour les niveaux 2 haut et niveau 3, avec les contraintes de l’adduction d’air supprimées, il offre aussi « une sécurité sans précédent » en niveau 1 selon le dirigeant de Lapro.

La Direction générale du travail assistait à la présentation de ce nouvel équipement. Se félicitant de la naissance de « cette nouvelle catégorie d’EPI », elle a invité Lapro à soumettre son nouveau produit à la Cevalia, la Commission d’évaluation des innovations techniques dans le domaine de la détection et du traitement de l’amiante dans le bâtiment. En attendant, cette innovation est déjà présentée comme une véritable « rupture technologique » permettant d’abaisser singulièrement les coûts de traitement des chantiers à fort empoussièrement et de renforcer encore la prévention sur les chantiers.

voir plus d'articles

A propos de l'auteur

Christophe Demay
Christophe Demay

Voir plus d'articles
ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire

Vos données seront en sécurité Votre adresse email ne sera pas publiée. Les autres données ne seront pas partagées avec une tierce personne.
Tous les champs sont requis.