La norme repérage amiante à bord des navires est publiée

janvier 22 15:52 2019

Soumise à enquête publique durant l’été, la norme NF X 46-101 est désormais disponible. Elle sera utilisée comme référentiel méthodologique pour le dossier technique réalisé à bord des navires, mais aussi pour les opérations de démolition/démantèlement ainsi que pour le futur repérage avant-travaux à bord des navires, bateaux et autres engins flottants.

L’esprit de la norme est sauf. Largement inspirée de la NF X46-020 publiée en 2017 pour les immeubles bâtis, la nouvelle norme NF X46-101 (« Repérage Amiante-Repérage des matériaux et produits contenant de l’amiante dans les navires, bateaux et autres constructions flottantes-Mission et méthodologie ») témoigne cependant de quelques spécificités. Exemple ? On ne parle plus de ZPSO (Zone présentant des similitudes d’ouvrage), mais d’EPSC (Ensemble présentant des similitudes de construction). Selon la définition de la norme, l’EPSC correspond à une « partie d’un navire, bateau ou construction flottante dont les composants ou parties de composants présentent des caractéristiques communes de construction : similitude des matériaux ou produits employés, propriété(s) identique(s) et rôle(s) assuré(s) par ces matériaux ou produits, composition homogène des matériaux et produits ».Entre autres singularités de la norme, on peut également évoquer la notion de listes (A, B ou C) absente, la spectrométrie proche-infrarouge non mentionnée comme outil de sondage, ou la notion de solidaire qui demande au diagnostiqueur de traiter toutes les installations solidaires du navire (ascenseurs, installations de production d’énergie, grues, ponts roulants…).

On l’a dit, cette norme doit servir de référentiel méthodologique pour le repérage amiante avant-travaux à bord des navires, bateaux et autres engins flottants. Il manque encore un arrêté dont la publication avait été toutefois conditionnée par la parution de la norme. L’arrêté rendra-t-il la norme d’application obligatoire ? La Direction générale du travail (DGT) en avait formulé le vœu.

La norme NF X 46-101 sur le site de l’Afnor.

  Categories:
voir plus d'articles

A propos de l'auteur

Christophe Demay
Christophe Demay

Voir plus d'articles
ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire

Vos données seront en sécurité Votre adresse email ne sera pas publiée. Les autres données ne seront pas partagées avec une tierce personne.
Tous les champs sont requis.