L’Anses poursuit ses travaux concernant l’amiante dans l’eau

L’Anses poursuit ses travaux concernant l’amiante dans l’eau
mai 30 09:17 2018

En novembre 2017, l’Anses s’était intéressée à l’amiante dans l’eau, avec la publication d’une note relative à l’analyse critique de deux articles portant sur les risques sanitaires liés à l’ingestion d’amiante, notamment à travers la consommation d’eau du robinet. Ces deux études suggèrent que le risque sanitaire serait sous-estimé. La question n’est pas nouvelle, puisque qu’il y a déjà vingt ans, le Conseil supérieur d’hygiène publique de France (CSHPF) s’était penché sur la question, sans toutefois pouvoir prouver la dangerosité des fibres d’amiante dans l’eau.

L’Anses a donc décidé de se saisir de cette problématique, et vient de lancer un appel à candidatures d’experts indépendants pour la constitution d’un groupe de travail « Caractérisation du danger lié à l’ingestion d’amiante ». Il s’agit de mener une revue systématique de la littérature concernant les études épidémiologiques et expérimentales sur l’ingestion de fibres d’amiante via l’eau du robinet.

La dizaine d’experts dans différents domaines aura jusqu’à la fin du 2e trimestre 2019 pour contribuer à la rédaction d’un rapport d’expertise.

Consulter l’appel à candidature.

  Article "tagged" as:
  Categories:
voir plus d'articles

A propos de l'auteur

Karen Pottier
Karen Pottier

Voir plus d'articles
ecrire un commentaire

0 Commentaire

Pas de commentaire !

Vous pouvez commencer la discussion.

Ajouter un Commentaire

Vos données seront en sécurité Votre adresse email ne sera pas publiée. Les autres données ne seront pas partagées avec une tierce personne.
Tous les champs sont requis.